Comment réaliser une vidéo en France pour son entreprise ?
Comment réaliser une vidéo en France pour son entreprise ?

Comment réaliser une vidéo en France pour son entreprise ?

Avec l’explosion des plates-formes de vidéo en ligne sur où il est devenu possible à chacun de diffuser n’importe quelle vidéo sans attendre, mais également d’en diffuser sans contrainte ou presque, les entreprises ont vite suivi le pas. Cela a ainsi donné naissance à la “vidéo d’entreprise” permettant de promouvoir les services de cette dernière, mais également de gagner fortement en visibilité. Toutefois, cela demande un vrai savoir-faire puisqu’il y a des codes à respecter. Comment s’y prendre alors ?

La solution la plus simple : passer par des vidéastes pros en France

Comme on ne réalise en général qu’une seule vidéo d’entreprise (sauf si on change d’activité), autant que sa réalisation soit impeccable. Il est possible aujourd’hui de trouver des vidéastes partout en France prêts à filmer pour vous, mais aussi à faire le montage de la vidéo. Vous aurez bien sûr la possibilité de donner votre avis et ils s’adapteront à vos envies. En profitant de leur savoir-faire, vous serez sûr de mettre toutes les chances de votre côté. Les tarifs débutent à partir de 600€ environ (si vous optez pour deux heures de tournage) donc il va tout de même falloir prévoir un petit budget.

La solution la plus économique : tout faire soi-même

Aujourd’hui, il est possible dans une moindre mesure de prendre une vidéo à l’aide de son smartphone et de procéder au montage en utilisant des logiciels gratuits et libres de droits. Des tutoriels sont également trouvables un peu partout sur le Net donc si vous mettez la main à la pâte (ou à la caméra plutôt), il est possible de s’en sortir seul. Toutefois, cela prend un temps considérable (surtout le montage lorsqu’on n’est pas habitué) pour un résultat pas toujours à la hauteur. À voir si vous comptez réaliser d’autres vidéos par la suite et que l’acquisition d’une nouvelle compétence est également importante pour vous.

A lire également :  Comment ne pas se planter avec son photographe corporate ou de mariage ?