Comment prendre en photo des fleurs ?
Comment prendre en photo des fleurs ?

Comment prendre en photo des fleurs ?

Il vous est sûrement arrivé plus d’une fois de voir de belles fleurs et de vouloir en prendre une bonne photo. Il vous est certainement arrivé de voir la photographie d’une fleur et d’être émerveillé par la beauté de la prise de vue.

Comment bien prendre des fleurs en photo ?

Et si je vous disais que vous aussi, vous pouvez prendre des photos comme celles que vous avez vues ? Si vous m’accordez quelques minutes, je vous dirai comment améliorer radicalement le résultat de votre technique afin que vous puissiez prendre de meilleures photos de fleurs la prochaine fois que vous prendrez votre appareil.

1. La meilleure lumière pour vos photos de fleurs

Nous vous avons souvent dit que les premières et dernières heures de la journée sont celles où nous avons la meilleure lumière. La meilleure lumière pour quoi ? La meilleure lumière pour la photographie de paysages, pour la photographie de portraits… et aussi pour la photographie de fleurs.

En effet, il existe deux éléments fondamentaux qui influencent et aident de manière significative à améliorer nos tirs :

L’éclairage

Au lever et au coucher du soleil, la lumière que nous aurons provoque des ombres plus douces, elle est plus chaude, et comme la source de lumière (le soleil) est dans une position plus basse, l’angle auquel les fleurs sont éclairées est beaucoup plus agréable.

Rosée

L’humidité du matin fait que les fleurs semblent humides et retiennent les gouttes de rosée, ce qui donnera un charme particulier à nos clichés. Toutefois, n’oubliez pas que même si nous disposons d’une lumière similaire au crépuscule, nous ne constaterons l’effet de la rosée qu’au petit matin.

2. Évitez les heures centrales de la journée

Pour la même raison qu’il est bon de prendre des photos au lever et au coucher du soleil, les heures centrales de la journée sont les pires pour ce type de photographie.

La lumière existante provoque des ombres dures, et ce contraste excessif entre la lumière et l’ombre n’a pas tendance à favoriser les photos que vous pouvez prendre des fleurs.

3. Les jours nuageux sont parfaits

Nous avons dit que la lumière dont nous disposons au lever et au coucher du soleil est l’une des meilleures pour de belles photos de fleurs, tandis que la lumière dont nous disposons à midi est la moins favorable. Mais il y a toujours une exception, et dans ce cas, je fais référence aux jours nuageux.

Les jours où le ciel est couvert de nuages, aussi étrange que cela puisse paraître, sont idéaux pour prendre des photos de fleurs. La raison ? L’absence d’ombres fortes. Les nuages agissent comme un diffuseur géant qui adoucit la lumière du soleil.

Grâce à eux, nous obtiendrons une lumière beaucoup plus douce et uniforme sur les fleurs, ce qui nous aidera à obtenir une exposition correcte. Maintenant que vous le savez, ne laissez pas les nuages vous empêcher de sortir pour photographier des fleurs, mais poussez-vous plutôt à le faire.

4. Profitez du rétro-éclairage

Toujours à propos de l’éclairage, vous devrez également tenir compte de la direction de la lumière. L’une des plus attrayantes est généralement la lumière provenant de l’arrière-plan du sujet ou de l’objet à photographier, connue sous le nom de contre-jour.

Si nous attendons également que la lumière du soleil soit en position basse (pendant les premières et dernières heures du jour), cette lumière illuminera les pétales des fleurs qui sont translucides, créant ainsi une atmosphère unique.

Et si nous jouons également avec des ouvertures fermées, nous pourrons peut-être faire ressortir le soleil avec un effet d’étoile.

5. Attention au vent

Lorsque l’on photographie des fleurs, qui sont assez petites et fragiles, le vent devient l’un de nos pires ennemis. D’abord parce que si nous optons pour des photos très rapprochées, la fleur est sûre de sortir constamment du cadre, et ensuite parce que faire une bonne mise au point sur elle deviendra une mission impossible.

Pour éviter cette situation, vous avez plusieurs solutions.

  • Prenez votre photo à la première heure du matin, lorsqu’il y a moins de risque de vent.
  • Utilisez un réflecteur ou un morceau de carton pour couper l’air de la fleur.
  • Prenez la fleur et photographiez-la à l’intérieur. Ce n’est pas l’option la plus naturelle, mais en jouant avec des arrière-plans neutres et solides, vous pouvez aussi obtenir de belles photos.

6. Aller au plus proche

Les fleurs sont un sujet tellement détaillé que le fait de s’en approcher le plus possible permet parfois d’obtenir des images fascinantes, où la couleur et la texture ressortent. Il existe plusieurs possibilités pour prendre des photos de fleurs en gros plan.

La première consiste à utiliser un téléobjectif. Normalement, après l’objectif de série, le prochain objectif que vous obtenez est un téléobjectif, qui vous permettra de vous rapprocher de votre sujet. Cependant, dans ce cas, la distance de mise au point sera plus longue que si vous utilisez d’autres objectifs.

Pour pouvoir faire la mise au point, vous devrez donc tenir compte de la distance minimale de mise au point de l’objectif, qui est généralement indiquée sur l’objectif. Cela entraînera des situations où nous ne pourrons pas prendre de photos d’aussi près que nous le souhaiterions, il existe donc d’autres options.

La plus évidente est de travailler avec un objectif macro, car cela nous permettra de faire la mise au point sur la fleur presque au-dessus d’elle, et avec une qualité exceptionnelle. Cependant, bien qu’il existe de nombreuses options lorsqu’il s’agit d’acquérir un objectif macro, il est vrai que c’est un investissement considérable que tout le monde ne peut pas se permettre.

C’est pourquoi il existe un certain nombre d’alternatives moins chères aux objectifs macro qui donnent de bons résultats. Il s’agit notamment des tubes d’extension, des bonnettes et de la bague d’inversion.

7. Prendre plusieurs fleurs en photo

Je sais que c’est le contraire de ce que j’ai dit précédemment, mais qui peut dire qu’une photo d’un groupe de fleurs ne peut pas être aussi attrayante qu’une photo d’une seule fleur ?

De plus, le fait d’ouvrir un peu le cadrage nous aide parfois à situer la photo et à lui donner un contexte, par exemple une photo où le premier plan est rempli de fleurs et l’arrière-plan est une montagne ou un ruisseau.

Connaissez-vous l’expression “Ne laissez pas l’arbre vous bloquer la vue de la forêt” ? Eh bien, dans ce cas, c’est pratique. Vous serez confronté à des scènes dans lesquelles, même si vous prenez les fleurs, vous ne devez pas ignorer le fond qu’elles ont en raison de leur beauté, et parce qu’elles vous aideront à raconter une histoire.

8. Utilisez un trépied et un déclencheur à distance

Un problème courant lors de la prise de ce type de photos est que votre pouls peut vous trahir au moment où vous vous y attendez le moins.

L’utilisation d’un bon trépied vous aidera également à maintenir des expositions plus longues et des ISO faibles sans que la photo soit floue, tant que les conditions environnementales sont favorables et qu’il n’y a pas de vent pour déplacer les fleurs, sinon la photo sera floue.

Pour la macrophotographie, certains trépieds sont particulièrement utiles car ils permettent de retirer et de déplacer leur barre centrale. Si vous comptez vous spécialiser dans la macrophotographie et que vous n’avez pas encore de trépied, vous pourriez être intéressé par un trépied doté de cette fonction.

D’autre part, vous savez que chaque fois que nous recommandons l’utilisation du trépied, nous mentionnons également son partenaire direct, le déclencheur à distance. Ensemble, ils forment la combinaison parfaite pour éviter les photos tremblantes, alors envisagez de travailler avec l’un d’eux. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser le retardateur de votre appareil photo.

9. Régler la profondeur de champ

L’ouverture est l’un des paramètres qui influencera le plus l’esthétique de votre photographie, car elle affectera la profondeur de champ de la prise de vue et donc la zone de l’image que nous apprécierons comme nette.

Bien sûr, il n’est pas nécessaire que toute la fleur soit nette sur vos photos. Si vous travaillez avec l’une des options macro, il suffit qu’une partie essentielle de la fleur soit mise au point.

Il peut s’agir du stigmate, des anthères ou d’un détail des pétales… c’est à vous de choisir où sera le point central de la photo.

10. Utiliser Live View (si vous travaillez avec un trépied)

Si vous travaillez avec un trépied comme nous l’avons dit précédemment, une fonction qui vous sera d’une grande aide pour réaliser une mise au point parfaite est le mode Live View. N’oubliez pas que si vous travaillez avec des objectifs macro, la profondeur de champ sera faible et la mise au point sera donc très importante.

Ce mode vous permet d’activer l’affichage de l’image sur l’écran, de sorte que vous pouvez utiliser le zoom numérique sur le point exact où vous voulez faire la mise au point, et en activant la mise au point manuelle, vous pouvez obtenir une mise au point très précise.

En outre, le mode de visualisation en direct sera également très utile pour composer votre photo et vérifier l’aspect du résultat final. Toutefois, n’oubliez pas que si vous utilisez ce mode, il est conseillé d’emporter une batterie supplémentaire, car l’écran s’épuisera beaucoup plus rapidement si vous l’utilisez pendant une longue période.

11. Faites attention à l’arrière-plan

Vous savez que dans tout thème photographique, les arrière-plans sont plus importants qu’on ne le pense, et dans ce cas, ce n’est pas différent. C’est l’un de ces types de photographie où un bon ou mauvais fond peut faire ou défaire un bon travail.

Optez donc pour des arrière-plans simples chaque fois que vous le pouvez, et changez de position si vous n’aimez pas ce que l’on voit derrière la fleur. En outre, vous pouvez jouer avec l’ouverture et la longueur focale pour obtenir une profondeur de champ qui vous permet de supprimer toute distraction de l’arrière-plan et ainsi isoler le sujet et mettre en valeur la fleur.

Comme astuce supplémentaire, si aucune des options ci-dessus ne vous convainc, vous pouvez toujours prendre un carton de couleur avec vous et le placer derrière la fleur afin que le fond ne détourne pas l’attention.

12. Changez le point de vue

Nous avons toujours tendance à rapprocher l’appareil photo de l’œil et à prendre des photos dans la position la plus confortable, mais cela nous conduit à obtenir des photos qui sont toujours prises sous le même angle. Dans ce cas, le plus simple est de photographier la fleur depuis une vue aérienne, c’est-à-dire depuis le haut.

Si vous souhaitez obtenir des photos de fleurs plus saisissantes, vous pouvez prendre une photo du dessus, mais ne vous limitez pas à ce point de vue. Sortez de votre zone de confort et travaillez la scène qui se présente à vous. S’accroupir, changer de position, regarder les choses sous un autre angle…. Vous avez de nombreuses possibilités. Parmi elles, vous pouvez par exemple photographier la fleur depuis la même hauteur, ou même photographier la fleur avec le ciel en arrière-plan.

En changeant simplement de perspective, vous pouvez réaliser des prises de vue originales et différentes de celles que nous avons l’habitude de voir.

13. Jouez avec des gros plans sans mise au point

Je vous ai dit à une occasion précédente que nous pouvons créer des filtres créatifs avec des objets du quotidien, simplement en les plaçant près de notre objectif et en les rendant flous. Eh bien, dans ce cas… Quel meilleur filtre créatif qu’une fleur ?

Positionnez-vous de manière à avoir identifié la fleur que vous voulez prendre en photo, mais assurez-vous qu’il y a une autre fleur devant elle, que nous laisserons apparaître de manière floue sur l’un des bords de notre cadre.

Il est maintenant temps de faire la mise au point sur la fleur en arrière-plan, et profitant du fait que la mise au point sera assez critique et que la distance minimale de mise au point n’atteindra pas la fleur qui est la plus proche de nous, elle apparaîtra hors foyer, créant une sensation abstraite et attrayante.

14. Empilage ou bracketing de mise au point

Lorsque l’on photographie une fleur avec un objectif macro, la profondeur de champ est souvent très faible, si faible que l’on ne peut parfois pas obtenir la zone que l’on souhaite rendre nette. C’est pourquoi nous pouvons choisir de ne pas utiliser la plus grande ouverture de notre objectif, mais d’opter pour des ouvertures intermédiaires telles que f/5.6 ou f/8.

Mais même dans ce cas, nous n’obtiendrons pas la profondeur de champ que nous souhaitons. C’est pourquoi une option intéressante consiste à utiliser la technique du bracketing de la mise au point, qui consiste à prendre plusieurs photos identiques d’une fleur, en modifiant légèrement la zone de mise au point dans chacune d’elles. Bien sûr, le trépied sera indispensable, et nous ne devons toucher aucun paramètre ni l’objectif pendant le processus. Seulement la bague de mise au point.

L’étape suivante consistera à empiler toutes ces photos au montage, à l’aide de programmes tels que Photoshop, Lightroom ou Helicon Focus, qui aligneront les images et combineront les différentes zones de mise au point en un seul cliché, dont la profondeur de champ nous surprendra.

15. Ajouter une touche de lumière avec un réflecteur ou un flash

Si vous remarquez que la fleur que vous allez photographier est placée dans une zone très ombragée, vous pouvez toujours utiliser des accessoires tels qu’un réflecteur, une torche LED ou un flash pour lui donner la touche de lumière qui lui manque.

Le réflecteur 5 en 1 est l’option la plus économique que vous aurez, il est également très polyvalent car il possède plusieurs côtés qui peuvent être utilisés en fonction de la lumière à laquelle nous sommes confrontés. Qu’il s’agisse de l’adoucir avec la partie diffuseur, ou de remplir les ombres d’une manière plus chaude ou plus froide en utilisant sa partie or ou argent.

Mais il est vrai qu’il y aura des moments où nous n’aurons pas assez de lumière pour réfléchir, et dans ces cas-là, cet accessoire ne nous sera pas d’une grande utilité. Ici, une torche de lumière continue, ou un flash peut être notre solution pour mettre en valeur la fleur que nous voulons photographier.

Bien entendu, que ce soit la torche ou le flash que nous utilisons, assurez-vous que le flash ne provient pas de la même position que l’appareil photo. Il est préférable de le séparer pour ne pas aplatir l’image et lui donner du volume. L’idéal est de commencer avec le réglage de puissance le plus bas possible, et de l’augmenter au fur et à mesure des essais et des besoins.

16. Composition, composition et composition

Dans toute photographie, deux des éléments les plus importants sont la lumière et la composition. Nous avons déjà parlé de l’éclairage, il est maintenant temps de se concentrer sur la composition. Bien que de nombreux conseils aient déjà été abordés, voici quelques astuces qui vous conviendront :

  • Essayez différents types de photos, de la macro de la fleur elle-même à l’inclusion d’un groupe de fleurs dans un paysage.
  • Recherchez des arrière-plans qui contrastent avec la couleur de la fleur, de cette façon vous définirez le sujet principal de la photo.
  • Essayez différents cadrages. Ne vous fixez pas de limites et essayez des prises de vue tant horizontales que verticales.
  • Isolez la fleur de l’arrière-plan pour attirer l’attention sur elle. Vous pouvez y parvenir en utilisant une faible profondeur de champ.
  • Changez la perspective à partir de laquelle vous prenez des photos.
  • Utilisez la règle des tiers pour placer le centre d’intérêt de votre photo.

17. Ajouter des gouttes d’eau

Nous vous avons déjà dit que l’un des avantages de photographier des fleurs à l’aube est que beaucoup d’entre elles ont des gouttes d’eau provenant de la rosée du matin, ce qui leur donne une touche unique. Mais que faire si nous ne pouvons pas prendre nos photos à ce moment-là ?

Eh bien, ne vous inquiétez pas, car il existe une solution pour tout. Dans ce cas, ce que nous pouvons faire est d’avoir une bouteille d’eau avec un vaporisateur, et de vaporiser un peu les fleurs. Ils apparaîtront plus brillants et beaucoup plus intéressants sur vos photos.

18. Inclure les insectes

Parfois, pour que votre photographie de fleurs soit parfaite, vous constaterez qu’il manque quelque chose. La cerise sur le gâteau, ou ce que nous pouvons comprendre dans ce cas comme un insecte.

Si votre photo est bonne, l’ajout d’un insecte, que ce soit un papillon, une coccinelle ou tout autre insecte, rendra la photo deux fois plus belle. Il prendra vie et sera plus naturel.

Cependant, pour pouvoir prendre ce type de photo, il faut être patient, bien analyser l’environnement et bien sûr être très discret pour ne pas faire fuir l’insecte. La prise de vue en mode rafale vous sera également utile, car elle augmentera la probabilité d’obtenir une bonne photo.

Soyez captivé par la beauté des fleurs !

Comme vous l’avez déjà vu, les fleurs sont un magnifique sujet photographique, donnant à vos clichés une grande variété de couleurs, de formes et de motifs, sans parler de la beauté du monde naturel qu’elles nous montrent.

Nous espérons que les conseils que nous vous avons donnés vous aideront à réaliser des photos de fleurs spectaculaires. Bien entendu, si vous avez d’autres conseils à ajouter à cette liste, nous serions ravis de les entendre dans les commentaires.